Donc, donc, donc, mon chemisier.

Ça avance doucement mais, doucement!

Le col est monté, le dos est également, et assemblé au côté droit, boutonnière et manche comprises. Ne reste pas tant de choses que ça finalement.

°

Si vous aviez à construire un chemisier. Au hasard, vous commenceriez par tout sauf… les pinces, n’est-ce pas?

Eh bien, j’ai commencé par ça… en suivant les explications du patron!.. à ma décharge…

Et le patron, il est fourbe. Il prend en traître les couturières amatrices.

Eh oui, il nous dit de commencer par les pinces… Mais comment il sait quelle ampleur elles doivent avoir? Eh bien, il n’en sait riiiiiien.

Il doit bien rigoler maintenant que j’ai un côté gauche trop cintré, inassemblable au reste du chemisier défi.

Et comme c’est trop de boulot un chemisier pour mourir d’asphixie dedans, je me devais d’aller rechercher du tissu chez Mondial Tissu.

Ca ne fait si longtemps que ç que je l’ai acheté, mais vous pensez bien… qu’ils n’en avaient plus.

Donc avant de me résoudre à faire un chemisier trop petit que je ne pourrais porter qu’ouvert, il fallait me changer les idées…

°

J’ai donc pris un modèle facile, connu, et tellement rapide : la F du livre Tuniques pour petits et grands.

°


°

Avec quelques clous pour ponctuer le col, et un T-shirt de plus dans l’armoire!